Ephéméride

St Thomas d'Aquin

Date : 1225-1274
Vie du saint : Frère précheur - Docteur de l'Eglise

Né dans une noble de famille napolitaine, Thomas est élevé chez les bénédictins du Mont-Cassin. Cependant, à l'âge de 19 ans, il choisit d'entrer chez les Frères pêcheurs, jeune ordre mendiant dominicain fondé quelques années plus tôt, et ayant une piètre réputation pour l'aristocratie de l'époque. Sa famille désapprouve sa vocation, et le font enlever et enfermer pendant un an.
Mais Thomas ne revient pas sur son choix, et peut enfin, l'année écoulée, suivre l'appel que lui a envoyé Dieu. Durant ses études à Paris, il rencontre le professeur saint Albert le Grand, puis devient à son tour professeur. Il décide alors de s'atteler à des recherches sur la philosophie de saint Albert : "faire confiance à la raison et à l'intelligence de l'homme pour chercher Dieu". Pour cela, Thomas s'appuie sur le philosophe le plus approprié à cette recherche : Aristote. En cherchant aussi bien dans ses textes, ceux de ses commentateurs, mais aussi dans la Bible, il élabore une pensée originale qu'il retranscrit dans plusieurs ouvrages dont la plus célèbre aujourd'hui, "Summa Theologiae" (la Somme Théologique"). Il voyage alors beaucoup à la demande des papes.
Il fait alors face aux véhémentes controverses de ses collègues professeurs, intellectuels chevronnés. Mais ce sont ses études qui gardent toute sa faveur : à la possession de "Paris la grande ville", il dit préférer "le texte correct des homélies de saint Jean Chrysostome sur l'évangile de saint Matthieu".
Il meurt en mars 1274, sur le chemin de Lyon où il devait assister au Concile.